Rude Boy Train

MR LEU & THE NYABINGHERS – Born to skank – Autopod

UN PEU D’HISTOIRE: C’est à Perpignan qu’on trouve MR LEU & THE NYABINGHERS. Mr Leu, c’est en fait David LERICHE, que vous ave pu voir officier du côté des 100 Grammes de Têtes pendant près de deux décennies.

MR LEU & THE NYABINGHERS, groupe à géométrie variable pouvant jouer en big-band ou en version resserrée (à 4) sort son premier album « Born to Reggae » en 2019 (réédité en vinyle en 2021),  en s’efforçant toujours d’avoir un son à l’ancienne, comme à l’époque de Treasure Isle. Le groupe assure les premières parties de Calypso Rose, Max Roméo, Touré Kunda…

Le 2e opus,« Born to Skank » vient tout juste de sortir… On est obligé de vous en parler.

(suite…)

Les Magnetics annoncent un nouvel album et balancent un extrait

On ne présente plus l’incontournable combo milanais (encore un) quasi jumeau de ska-punkers de Shandon et aussi incontournable que ses voisins Bluebeaters et autres One Droppers.

On vient juste d’apprendre que le quintet s’appétait à sortir en juillet un album entièrement en espagnol. Si c’est du niveau des trois premiers opus, ça va être chaud bouillant !

THE MAGNETICS nous propose déjà un premier extrait, « Mi Mejor Error » avec le pote Mr-T Bone en invité de toute première bourre (et Stefano Iascone). (suite…)

Un Ep pour le JIMMY JAZZ ORCHESTRA


On découvre le JIMMY JAZZ ORCHESTRA, groupe de l’Aisne (Laon), qui vient de nous balancer un petit Ep 4 titres pas piqué de hannetons.

Vous l’avez deviné, le combo aime bien le Clash, mais c’est pas du tout le même concept. Là, ça joue en grande formation (10 musicos). Certains faisaient d’ailleurs partie des locaux de Puta Guerilla.

Et non, ça n’est pas du ska jazz. Le premier titre « Run or Take A Gun », certes assez traditionnel (et carrément réussit avec cette voix à la Tom Waits), finit même presque comme du Radio Bemba première période.

Ensuite, c’est entre du ska et du punk bien cuivré, un peu comme les Caméléons, avec un zeste de Talco. (suite…)

Du nouveau chez ROBERTO & THE MOODS

Il y a du nouveau son du côté des Lyonnais de ROBERTO & THE MOODS. Et pas n’importe quel son : deux titres mixés par un autre Roberto, Sanchez celui-là, celui qui fait souvent des merveilles avec Alpheus (mais pas que).

Deux nouveaux morceaux au programme: « You must pay » un très bon titre ska traditionnel, et « Enchanted Cumbia », qui comme son nom ne l’indique pas est plutôt early reggae.

Peut-être même que ça sera gravé en 45 tours à l’occasion. (suite…)

THEE SINSEERS – SINSEERLY YOURS – Colemine Records

UN PEU D’HISTOIRE: Ça fait un moment qu’on regarde évoluer THEE SINSEERS, le groupe soul de Los Angeles emmené par Joey Quinones. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que que tout ce que touche le chanteur/guitariste a tendance à se transformer en or (souvenez-vous des Steady 45’s dont il avait été le frontman pendant pas mal de temps).

Après une grosse poignée de singles publiés depuis 2019, le combo dévoile enfin son premier album, sur l’excellent label US Colemine Records, toujours assez pointu. (suite…)

La playlist actu – janvier-mars 2024

Playlist - rts.ch - Portail AudioPour illustrer musicalement les articles publiés depuis le début de l’année, on vous a préparé une playlist.

12 titres à consommer sans modération avec un peu de tout : du ska, du rocksteady, de la soul, du cool et du qui tabasse, de l’américain, du belge, du mexicain, du français, de l’anglais, de l’allemand…

Vous n’avez pas le temps, pas l’envie de lire, mais vous voulez écouter ? C’est par ici que ça se passe: (suite…)

Hommage à Greg Lee, par Deston Berry

DESTON BERRY, clavier/chanteur d’HEPCAT, vient de publier sur les réseaux sociaux un long hommage à son pote GREG LEE, personnage incontournable de la scène US qui nous a tragiquement quittés il y a un peu plus d’une semaine.

Au delà de l’hommage, le texte très émouvant de Deston Berry est une passionnante plongée dans l’histoire du ska américain.

On a pensé qu’il pouvait être utile de le traduire pour vous en faire profiter. Le voici :

Il est quasiment impossible pour moi de publier un court texte sur les réseaux sociaux concernant l’impact que Greg Lee a eu sur ma vie.  

J’y travaille depuis des jours mais je n’arrive qu’à écrire tous ces souvenirs. J’ai tellement d’anecdotes sur Greg et Hepcat qu’il m’est difficile d’en choisir une, et de me rappeler de tous les détails d’une aventure de 35 ans (oui, ce chiffre me terrifie aussi !). (suite…)

Une playlist pour se rappeler le génie de Greg Lee

Greg Lee Obituary (1970 - 2024) - Legacy RemembersPour accompagner le très beau témoignage de DESTON BERRY, l’ami Bronsky nous a préparé une playlist autour de l’immense GREG LEE.

Au programme, pas mal de morceaux d’Hepcat évidemment, mais aussi des apparitions aux côtés de David Hillyard, Western Standard Time, The Kinky Coo Coo’s, The Interrupters, New York Ska Jazz Ensemble ou Hugo Lobo… Plus de 30 ans d’histoire et un feeling incomparable.

Ecoutez (sur Spotify ou Deezer), appréciez, rappelez-vous qui était Greg Lee… (suite…)

THE MERCURIALS : le clip !

Bon disons-le franchement : je n’avais pas été emballé à ce point par un groupe français depuis la fine équipe d’Audincourt qui avait balancé « We Are 65 Mines Street » et « Do You Exist » en 2008. A l’époque c’était sur myspace (la préhistoire des réseaux sociaux).

On vous a récemment parlé de « Die First », premier extrait du premier Ep de THE MERCURIALS, le groupe francilien que vous aviez peut-être vu en première partie des Slackers ou de The Selecter. Là, le sextet vient de publier son clip, et à l’image du single, c’est très très bien. (suite…)

ALVARO S.S and HIS JAMMING SESSIONS – Vol.2 – Liquidator Music

UN PEU D’HISTOIRE: ALVARO S.S & HIS JAMMING SESSIONS, c’est le projet d’Alvaro Sosa, un bassiste mexicain qui aime mélanger les sons latinos à la musique jamaïcaine.

Les plus attentifs d’entre vous avaient certainement apprécié son premier opus intitulé « Vol.1 » il y a trois ans sur lequel il avait convié une paire de potes à venir mettre l’ambiance en mode caliente (sur Liquidator évidemment).

Ça continue cette année avec un volume 2 bien calibré pour faire monter la température jusqu’à l’été prochain…

LE DISQUE: J’avoue : j’étais passé complètement à côté de cette affaire en 2021. Pourtant, j’avais carrément kiffé le sublime album de Claude Fontaine 50% Jamaïque et 50% bossa nova.

Bon c’est vrai, la belle Claude ne mélangeait pas les deux genres et son album proposait des parties bien distinctes. Là, Alvaro et sa fine équipe mélangent allègrement le ska, avec de la salsa ou du mambo. Et la mayonnaise prend à la perfection. (suite…)

Page suivante »