Rude Boy Train

THE SKA FLAKES-I DO IT EVERYDAY-TARANTULA RECORDS

UN PEU D’HISTOIRE: Si Le Havre a toujours eu la réputation d’une ville rock, elle n’a jamais été tellement ska, ni plus reggae, ayant seulement donné le jour à quelques groupes ayant tendance à fusionner les trois styles sus-nommés. On a bien eu une dizaine d’année Le Ska Cover Klub, une chouette formation reprenant efficacement des gros classiques de toutes époques, qui avait brillement assuré des premières parties prestigieuseS comme  celle de 8°6 Crew ou les Slackers, mais cela restera sans suite.

Il a fallut le déménagement de Laurent Watteel aka Lord Guns, ex leader de Bizness, le groupe Dieppois des années 90 qui avait notamment sorti un split album avec les débutants Los Tres Puntos chez NoCo, le label de Skarface, dans la citée océane pour que le tir soit enfin corrigé. Après la rencontre avec Regis Redge Broussin, musicien local touche à tout et grand fan de ska, ils fondent Mr Speaker Ska qui se contente de monter un set de reprises, plutôt solide, mais qui ne survivra pas aux envies opposées de plusieurs membres. (suite…)

MR LEU & THE NYABINGHERS – Born to skank – Autopod

UN PEU D’HISTOIRE: C’est à Perpignan qu’on trouve MR LEU & THE NYABINGHERS. Mr Leu, c’est en fait David LERICHE, que vous ave pu voir officier du côté des 100 Grammes de Têtes pendant près de deux décennies.

MR LEU & THE NYABINGHERS, groupe à géométrie variable pouvant jouer en big-band ou en version resserrée (à 4) sort son premier album « Born to Reggae » en 2019 (réédité en vinyle en 2021),  en s’efforçant toujours d’avoir un son à l’ancienne, comme à l’époque de Treasure Isle. Le groupe assure les premières parties de Calypso Rose, Max Roméo, Touré Kunda…

Le 2e opus,« Born to Skank » vient tout juste de sortir… On est obligé de vous en parler.

(suite…)

BABYLOVE & THE VAN DANGOS-Leave me here to my quixotic moods-Autoprod

UN PEU D’HISTOIRE : Babylove & The Van Dangos, c’est notre groupe Danois préféré, malheureusement le seul encore en activité à notre connaissance. C’est surtout un groupe d’une rare longévité qui enfile les perles d’albums depuis « Run Run Rudie » en 2005 jusqu’à « The Golden Age » de 2019, 6 premiers opus sans la moindre fausse note, d’autant plus remarquable que les gars assurent dans tous les domaines, du reggae le plus roots au ska proche du two-tone.

C’est donc avec un plaisir non fin que l’on accueille ce nouveau « Leave Me Here To My Quitoxic Moods » manifestement autoproduit, en tous cas seulement disponible en vinyl chez Gateway Music Shop. (suite…)

BOSS CAPONE MEETS GEORGE DEKKER (FEAT PATSY)-BLACKFIRE-AGGROBEAT RECORDS

UN PEU D’HISTOIRE : On ne présente plus Boss Capone, le combo aux tendances early/skinhead reggae, mené par l’Upsession Boss Van Trigt, qui distille sans complexe depuis 2013 des perles du style en mode résolument vintage qu’on adore.

On précisera quand même que l’année dernière, son association avec Pasty sur « Kings & Queens » nous a offert probablement le meilleur album de 2023, en tous cas, un des tous meilleurs.

A peine un an plus tard, voici donc déjà de retour Boss Capone, avec cette fois ci une double connexion, encore une fois avec Patsy, ce qui promet, mais aussi avec George Dekker le demi-frère de Desmond, connu, excusez du peu, comme membre de Starvation, des Slickers, des Tennors et des Pioneers… Voilà qui plante sérieusement le décor de ce « Blackfire » édité chez Aggrobeat Records!

LE DISQUE : Il y’en a qui ne déçoivent jamais ! Je le disais à propos de Nico Leonard la semaine dernière, eh bien c’est aussi le cas avec Boss Van Trigt et ses comparses. (suite…)

THE UTOPIANS-LOOK AROUND YOU-BADASONIC RECORDS

UN PEU D’HISTOIRE : The Utopians, c’est le tout dernier projet en date de Nico Leonard, l’infatigable batteur des feux Moon Invaders et Caroloregians,  producteur de talent, meneur des Badasonics et accessoirement big boss avec Brieuc Labiouse du formidable label Badasonic Records. Depuis 2021, il est à nouveau associé à son bassiste fétiche Arnaud Pemmers ainsi qu’au clavier Yoann Gruzien, au guitariste Romain Trigaux et au guitariste et chanteur talentueux Nicolas Nsakala autour de ce projet qui se veut funky reggae, ce qui décrit assez bien le style développé depuis lors.

Avec un premier EP, « How The World Turns » sorti chez la maison mère l’année dernière, mais aussi avec une poignée de sets live de belle facture ainsi que des performances remarquées comme backing band de Stranger Cole ou bien encore d’Alpheus, le groupe nous offrait de belles promesses…

Ce premier album était donc fort attendu… Voyons donc ce que le nommé « Look Around You » au visuel superbe a donc dans le ventre.

LE DISQUE : Il ne déçoit jamais, ce bon Nico Leonard, c’est une chose actée. Qu’il soit au four, au moulin, ou bien aux deux, voir son nom associé à un projet est chaque fois un gage de qualité. (suite…)

THEE SINSEERS – SINSEERLY YOURS – Colemine Records

UN PEU D’HISTOIRE: Ça fait un moment qu’on regarde évoluer THEE SINSEERS, le groupe soul de Los Angeles emmené par Joey Quinones. Pourquoi donc ? Tout simplement parce que que tout ce que touche le chanteur/guitariste a tendance à se transformer en or (souvenez-vous des Steady 45’s dont il avait été le frontman pendant pas mal de temps).

Après une grosse poignée de singles publiés depuis 2019, le combo dévoile enfin son premier album, sur l’excellent label US Colemine Records, toujours assez pointu. (suite…)

ALVARO S.S and HIS JAMMING SESSIONS – Vol.2 – Liquidator Music

UN PEU D’HISTOIRE: ALVARO S.S & HIS JAMMING SESSIONS, c’est le projet d’Alvaro Sosa, un bassiste mexicain qui aime mélanger les sons latinos à la musique jamaïcaine.

Les plus attentifs d’entre vous avaient certainement apprécié son premier opus intitulé « Vol.1 » il y a trois ans sur lequel il avait convié une paire de potes à venir mettre l’ambiance en mode caliente (sur Liquidator évidemment).

Ça continue cette année avec un volume 2 bien calibré pour faire monter la température jusqu’à l’été prochain…

LE DISQUE: J’avoue : j’étais passé complètement à côté de cette affaire en 2021. Pourtant, j’avais carrément kiffé le sublime album de Claude Fontaine 50% Jamaïque et 50% bossa nova.

Bon c’est vrai, la belle Claude ne mélangeait pas les deux genres et son album proposait des parties bien distinctes. Là, Alvaro et sa fine équipe mélangent allègrement le ska, avec de la salsa ou du mambo. Et la mayonnaise prend à la perfection. (suite…)

THE BANDULUS-TELL IT LIKE IT IS-BADASONIC RECORDS

UN PEU D’HISTOIRE : The Bandulus, c’est le groupe US mené de mains de maître par Jeremy Peña, le gars à la voix d’or,  depuis plus de 15 ans.

L’ex guitariste des Trenchtown Texans de Ryan Scroggins s’était assuré l’aide de Vic Ruggiero à la prod  pour leur premier album nommé « Ska, Reggae, Soul », assez convainquant… C’est avec la sortie de « The Time We Had » en 2012 que The Bandulus confirmeront tout le bien que l’on pouvait entrevoir, avec l’arrivée de deux chœurs féminins qui réhaussent à merveille le talent évident de songwriter de Jeremy.

La bande enfonce définitivement le clou en 2019 avec « Love A Woman », toujours dans cette veine 60’s, basculant allègrement de la soul au reggae, sur lequel toutes les qualités des deux premiers opus s’affirment, des rythmiques pointues aux arrangements vocaux dignes autant de Studio one que de la Motown.

Le groupe tisse pendant ces années des liens un peu partout sur la scène internationale, et ses passages en Europe lui offrent de belles opportunités, comme celle de sortir deux singles UK chez Happy People, ou bien pour Jeremy d’assurer le chant d’un single de Pama International sur « Not Waving But Drowning ». (suite…)

OLD BOYS IN TOWN-OUR PRESENT WORLD-SABOR DISCOS/PRODUCTIONS IMPOSSIBLES RECORDS/RUSTY KNIFE RECORDS

UN PEU D’HISTOIRE : les Old Boys in Town nous viennent de la région Messine, et comme leur nom l’indique, les gars sont pas des lapins de six semaines. Avec un chanteur guitariste pilier de la scène surf rock locale, un bout des très bons Zamalska et une paire de membres de la légende Skaferlatine, entre autres, on peut dire que la bande a de la bouteille.

Pour ce nouveau projet monté dès 2022, le terrain de jeux est clairement centré sur les influences british du ska et du reggae, avec en toile de fond des thèmes très working class,  le tout en incorporant les influences de chacun…

Grâce à l’effort commun des Productions Impossibles Records, de Sabor Discos et Rusty Knife records, voici donc leur premier LP, nommé « Our Present World », pressé en vinyl pour notre plus grand plaisir. (suite…)

YELLOW UMBRELLA-THE BLACK ALBUM-THE YELLOW ALBUM-RAIN RECORDS

UN PEU D’HISTOIRE : Ca fait bientôt vingt cinq piges qu’on connaît les Yellow Umbrella  le groupe Allemand de Dresde, c’est pas rien ! Ils sortent après quelques balbutiements leurs premier album en 1999, nommé « Marie Juana »… Abordant avec aisance l’ensemble des musiques Jamaïcaine, du ska au reggae roots, il y ajoutent parfois quelques influences world, notamment venant des Balkans, le tout avec un son résolument « à L’Allemande » , propre et moderne.

Yellow Umbrella, c’est aussi une superbe machine de scène, qui aura son heure de gloire dans les années 2000… Même s’ils se font plus rares aujourd’hui, leurs concerts transpirent toujours autant leur amour pour cette musique et le plaisir partagé. (suite…)

Page suivante »